PRIDE

Publié le par Lunettes noires

PRIDE

Certaines fois (mais seulement de très rares fois !), il peut être bon de se laisser "avoir" par les bandes annonces aguicheuses. C'est grâce à l'une d'elle que j'ai vu des images de "Pride". En la découvrant, je me suis dit : "Tiens, une comédie anglaise sur fond de misère sociale…Ca me rappelle "les Virtuoses" ou "Full Monty"…Ca n'a pas l'air mal…Tiens, Bill Nighy au générique…Je l'ai trouvé excellent dans "Good Morning England"…La musique sort tout droit des années 80 ! Toute ma jeunesse !..Il faut que j'aille voir ce film !"

Après être resté sur ma fin avec "3 Coeurs", ce film m'a semblé être le meilleur antidote contre la morosité : c'est l'histoire d'un groupe de militants homos londoniens qui va aider et soutenir des mineurs gallois en grève ! Quoi ? Improbable comme rencontre !..Pourtant l'histoire est tirée de faits réels : ils se sont déroulés au Royaume Uni dans les années 80. Ce qui va réunir les activistes gays et les mineurs grévistes, c'est leur ennemi commun : Margaret Thatcher.

PRIDE

La force comique du film vient de cette "alliance" improbable, de cette rencontre de 2 mondes que tout oppose. D'ailleurs, le film accentue encore cette opposition en montrant des mineurs gallois tous un peu (trop) bas du front, au risque de les caricaturer…C'est le seul reproche que je pourrais faire à "Pride".

Le film montre l'évolution des mentalités de ces mineurs gallois envers la communauté gay, mais délaisse trop le côté extrêmement dur et violent de la grève des mineurs (rappelons qu'elle a duré un an et que Thatcher est restée de marbre…ou de fer comme on veut !) Les mineurs, au début du film, sont plus que dubitatifs sur le rôle que peut jouer cette ligue d'activistes gays -LGSM- (Lesbians and Gays Support the Miners) dans la grève. Puis, ils vont se montrer plus tolérants pour carrément rallier la cause homo vers la fin du film !

PRIDE

En dépit du léger bémol cité auparavant, j'ai trouvé cette comédie pleine d'une énergie communicative particulièrement attachante et drôle. C'est une vraie leçon de solidarité et d'amitié. On rit souvent…on est ému aussi.

PRIDE

Pour célébrer cette belle humanité, j'ai embrassé ma voisine…et mon voisin (pas de jaloux !)

Ma note est de 8/10

Fiche technique :

  • réalisateur : Matthew Warchus
  • acteurs : Bill Nighy, Andrew Scott, Dominic West, …
  • genre : comédie
  • durée : 1h57
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article