STILL THE WATER

Publié le par Lunettes noires

STILL THE WATER

J'ai bien fait de ne pas écrire cette chronique/critique juste après avoir vu "Still The Water" (merci ma paresse !)…En effet, comme je me suis très très ennuyé, je n'aurais soulevé que les points négatifs de ce film.

Le fait de ne l'écrire seulement aujourd'hui adoucit mon propos ; de : "je me suis très très ennuyé", je passe à : "je me suis souvent ennuyé" ! En effet, ces 2 heures de cinéma m'ont laissé dans un état léthargique avancé !

STILL THE WATER

Mais, comme la réalisatrice, Naomi Kawase est extrêmement brillante et talentueuse pour filmer la nature, mes rêves furent magnifiquement beaux : on sent bien qu'elle voue un culte à cette nature. Elle filme très souvent un arbre somptueux, le banian (je ne résiste pas : je joins une photo -on dirait que je veux donner un cours de botanique- !) Elle filme aussi divinement bien l'océan… Tantôt calme, tantôt déchainé…Comme l'est l'humeur de ses personnages.

Le symbole est un peu trop simpliste.

(Dans le même registre métaphorique, pour montrer la mort, elle filme l'agonie d'une chèvre qu'on égorge et rien n'est épargné !… Dommage, à ce moment là, mes doux rêves se transforment en affreux cauchemars !)

STILL THE WATER

Quand à l'action du film…Enfin l'action…Le scénario…L'intrigue…Non plus !…Tant pis : ce n'est pas important…ce film est plus contemplatif qu'autre chose…

Je le résume tant bien que mal : au tout début, un adolescent, le jeune héros trouve un cadavre dans la mer…Ouahh !…Un polar ! Une enquête démarre !.…Non !…Stop, le polar !…Pas du tout !…En fait, c'est une histoire d'amour entre deux adolescents. Elle se déroule sur une ile subtropicale du Japon où règnent encore des traditions ancestrales. (Plus pour très longtemps : on voit une pelleteuse qui arrache des arbres -encore un symbole : le Japon moderne est en train de grignoter petit à petit le Japon traditionnel-.)

STILL THE WATER

Naomi Kawase expose ses thèmes de prédilection que sont l'amour, la mort et le passage de vie à trépas dans un film qui certes est beau et poétique, mais un peu (trop) naïf et symbolique à mon goût.

Oui ma chronique est terminée, mais je le redis…"qu'est-ce que l'arbre est beau !" Allez, je remets une photo !

J'attribue 4/10.

fiche technique :

  • réalisatrice : Naomi Kawase
  • acteurs : Nijrô Murakami, Jun Yoshinaga, Miyuki Matsuda…
  • Genre : romance
  • durée : 1h59

Commenter cet article

Vasco 02/10/2014 19:29

Merci Lunettes noires pour les photos de banian… je viens de gagner 2 heures en évitant d'aller voir ce film … j'ai le temps de faire une recherche google sur cet arbre riche en significations !

Vasco 03/10/2014 16:38

http://www.franchecomteyoga.com/article-le-banian-l-arbre-de-la-connaissance-supreme-119307233.html … Bonne lecture !

Lunettes noires 03/10/2014 10:40

Résultat de ces recherches ?