L'HOMME IRRATIONNEL

Publié le par Lunettes noires

L'HOMME IRRATIONNEL

Si "Belles Familles" (qui, je le rappelle m'a déçu) était l'un des deux films sortis le 14 octobre que je voulais voir absolument, l'autre film que je ne voulais pas rater était le dernier Woody Allen, "l'Homme irrationnel".

En effet, non seulement, il est réalisé par Woody Allen (que j'avais choisi comme avatar) et en plus Joaquin Phoenix en est l'acteur principal…et Emma Stone, la nouvelle muse du gentil et agé névrosé à lunettes lui donne la réplique…ouaahhh…tout ça…mais c'est Noël…

En fait, est-ce vraiment Noël avant l'heure?

En tout cas, sur le papier, la réponse parait être très claire : oui.

Mais, en réalité, la réponse n'est pas aussi positive.

Je m'explique :

Joaquin Phoenix est génial en professeur de philosophie très alcoolisé et bedonnant, désabusé, torturé et complètement auto-destructeur (je pense notamment à une excellente scène de roulette russe devant un auditoire complètement estomaqué!) Ce nihilisme total ne durera pas pendant tout le film. Son personnage va évoluer, au point de changer totalement, grâce à (ou à cause d'…au choix) une décision radicale qu'il va prendre. Décision qui m'est apparue comme saugrenue, étrange et pour tout dire, un peu grotesque…

L'HOMME IRRATIONNELL'HOMME IRRATIONNEL

Cette "présentation " du personnage nihiliste incarné par Joaquin Phoenix va durer, durer, durer, durer…bref, je me suis laissé envahir par l'ennui et je me suis un peu assoupi…heureusement, Emma Stone donne la réplique à Joaquin (je l'appelle par son prénom. On se connait bien…), donc mes rêves furent des plus doux!

L'HOMME IRRATIONNELL'HOMME IRRATIONNEL

Je me suis réveillé complètement pour la dernière partie du film qui était extrêmement soporifique jusque là. Bien m'en a pris : en effet, même si la fin utilise les mêmes recettes que pour "Match Point", un très bon film de Woody Allen (BA : http://www.commeaucinema.com/bandes-annonces/match-point,41663-video-3063), elle surprend totalement.

Mais cette excellente fin ne suffit pas pour faire du dernier WA, un chef d'oeuvre d'originalité. Au contraire. On dirait que son âge avancé le fait devenir trop raisonnable, trop prévisible et incapable de se renouveler…

Ceci dit, je courrai voir, quand même, son prochain film! En attendant, je vais mettre la moyenne à celui-ci : 5/10 (pourquoi attribuer la moyenne à un film pendant lequel j'ai fermé les yeux? C'est physique…je ne peux pas mettre une note sous la moyenne à WA!)

Fiche technique :

  • Réalisateur : Woody Allen
  • Acteurs : Joaquin Phoenix, Emma Stone, Parker Posey…
  • Genre : drame, thriller
  • durée : 1h36
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article