MON PALMARES 2015

Publié le par Lunettes noires

Cette année 2015 aura été marquée par une actualité aussi riche que tragique. Par contre, pour moi sur le plan cinématographique, elle ne restera pas dans les annales : en effet, hormis quelques rares films qui m'ont enthousiasmés, la majorité des autres m'a globalement un peu déçu. Peut être que j'en attendais un peu trop? Ou peut être, suis-je devenu beaucoup trop critique?…(Ca doit être ça : je suis pénible et je ne m'en aperçois pas!)

Pourtant, dans mon classement, j'ai placé en bonne position 2 blockbusters et 1 film de Spielberg…Comme quoi…

Parmi les films qui m'ont vraiment plus, caracole en tête Comme un Avion ; il a vraiment été mon coup de coeur 2015 : j'ai adoré cet univers drôle, décalé et enchanteur.

Dans un registre complètement différent, Mustang et son côté réalité qui dérange ne m'a pas laissé indifférent…au contraire. Ce film "coup de poing" reste un des grands moments cinéma de 2015. D'ailleurs, au moment où j'écris cet article, Mustangstrong> (qui je le rappelle, représente la France) est toujours dans la course pour obtenir l'Oscar 2016 du meilleur film étranger.

Quant au troisième film qui clôt ce podium, il est encore complètement différent. Puisqu'il s'agit de Mad Max : Fury Road : le premier blockbuster de ma petite sélection. Il y figure en bonne place, grâce à la virtuosité de sa réalisation (mais pas du tout grâce à son scénario inexistant).

Juste après ces 3 films qui m'avaient enchantés, je citerai 2 autres oeuvres que j'ai retenues :

Nous Trois ou Rien : le feelgoodmovie par excellence. Il a une morale très (trop?) optimiste. Mais qu'est-ce que ça fait du bien…

Dans un registre complètement différent Loin de la Foule Déchainée : réalisation parfaitement classique de Thomas Winterberg (on est à 1 milliard de kilomètres de "Festen"!)

C'est maintenant qu'arrive Le Pont des Espions de Spielberg. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. En effet, le dernier film de Spielberg que j'ai vu au cinéma, c'était E.T l'extraterrestre…en 1982…ma mère m'avait emmené le voir!!

Ceci étant dit, tout m'a plu dans Le Pont des Espions : sa clarté, son classicisme, son époque, ses décors, ses reconstitutions, ses personnages principaux et ses personnages annexes très fouillés (on sent la griffe des frères Cohen). Cette alliance entre le cinéma très très pro-américain de Spielberg et celui heureusement plus retenu et nuancé des Cohen fait souvent mouche. (Mais pas pour la scène finale!)

Après ces 6 films très divers et attrayants, je classerai d'autres oeuvres que j'ai trouvées plutôt réussies comme :

Kingsmann : je n'ai pas boudé mon plaisir devant ce blockbuster parodique très british des films de James Bond!

Je n'oublierai pas Emmanuelle Bercot (je la préfère réalisatrice plutôt qu'actrice) et son quatrième long métrage La Tête haute.

Enfin, je citerai encore 2 derniers films :

L'un est le premier long métrage de Louis Garrel Les Deux Amis qui laisse augurer de futurs bons moments de cinéma.

Et enfin, l'autre est The Lobster : ce film repose sur une idée de départ géniale. Dommage que le scénario s'enlise un peu dans sa deuxième partie.

Publié dans mon palmarès 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierrette Richard 16/01/2016 20:28

Bonsoir,
Je viens d'écrire un article sur "Le Pont des Espions" que je publie demain...Il est vrai que j'appréhendais le côté "nous américains, nous parfaits", mais je n'ai pas été déçue!
Loin de la foule déchainée est plus sombre, mais comme il se termine bien, ça m'a plu aussi!

Lunettes noires 13/01/2016 15:21

à Estelle : j'ai regardé "Incendies" : j'ai beaucoup aimé